Numérique - Médias

La check List à mettre en place pour la création de son site web

création de son site web

Avant de créer un site internet, il est important de faire votre propre check-list, afin de bien définir les objectifs, les contraintes et les tâches à effectuer. Cette liste est faite pour que votre site internet devienne votre meilleur commercial.

Les questions à se poser avant de créer un site web

Quelle cible je souhaite toucher ? Quelles sont les entreprises, particuliers, consommateurs potentiels qui m’intéressent ? Mes cibles sont-elles variées, différentes ? Lesquelles dois-je viser en particulier, et de quelle façon puis-je tourner mon message ? Quelle stratégie marketing dois-je mettre en avant ?

Autant de questions clés qui vous permettront de mettre à plat vos objectifs et vos besoins.

Il faudra également définir si votre cible est en lien avec l’optique dans laquelle vous souhaitez engager votre projet ainsi que les objectifs fixés.

Il sera nécessaire de chercher à vous différencier de la concurrence. Par ailleurs, ne négligez pas non plus le design et la charte graphique de votre site. Il pourra être nécessaire de passer par une agence pour optimiser au maximum vos chances de créer un site internet efficace pour votre activité.

Adapter sa stratégie à son activité

Certaines questions doivent être impérativement posées et seront différentes, en fonction du secteur d’activité dans lequel vous souhaitez évoluer :

  • Le site doit-il être multilingue ?
  • Le nom de domaine est-il viable sur le long terme ?
  • Avez-vous des ressources à disposition (équipes techniques) ?

Charte graphique, déclinaison du site, visibilité sur les réseaux sociaux, police, typographie, etc. sont autant de points à définir en amont.

Il vous faudra également réfléchir sur le plan sur lequel vous allez vous positionner et sur le trafic que vous souhaitez obtenir. À combien élevez-vous vos objectifs de ventes ?

L’organisation, le maître mot de la création d’un site

Comme vous pouvez le constater, cela fait beaucoup de questions au final. Il est donc important de tout mettre sur la table dès le départ et d’organiser les différents éléments pour que le déroulement de la création de votre site internet soit optimal.

La méthode L.C.A.G, est un très bon outil pour mettre en avant les moyens et les avantages de mon entreprise par rapport à la concurrence.

Il est également important de savoir quels outils vous allez utiliser pour concevoir votre site internet, en listant les langages et solutions dans lesquels vous possédez des compétences comme : HTML, CSS, CMS, Framework… sans oublier WordPress ou des générateurs tels que WIX.

Attention, retenez bien que la fonction principale de votre site aura une influence sur son ADN et sur vos objectifs. C’est le cas par exemple si vous souhaitez mettre en place une boutique en ligne où vous aurez à prendre en compte une partie back-office et une partie front-office.

En fonction de la finalité de votre site Web, vous pourrez intégrer un moteur de recherche, un blog, un module d’inscription, une newsletter, ainsi que des images, des vidéos et du contenu téléchargeable.

Il est important également d’être bien renseigné sur la juridiction en place et de mettre à jour régulièrement vos connaissances sur des thèmes comme le consentement et le droit à l’information lors d’un tracking ou l’utilisation d’un fichier intégrant les données personnelles d’un utilisateur naviguant sur le site (Règlement RGPD).

L’utilisateur d’un site doit être informé sur la présence de CGU/CGV et ses données doivent lui être accessibles.

Une fois tous ces points examinés, il est important d’établir lors de l’élaboration de votre projet, un budget prévisionnel pour la mise en place de votre site internet.

Les points à retenir dans votre check-list :

  • Concevoir un site internet « responsive » pour plus de mobilité.
  • Prévoir les finances pour une agence de com si nécessaire, l’appel à des développeurs privés dans le cadre de la sous-traitance du code.
  • Préciser le montant global du projet.
  • Penser à l’hébergement, à l’externalisation du serveur.
  • Réfléchir au choix des couleurs, au design des menus, à l’éventuelle présence d’une page contact, à l’utilisation d’une typographie spécifique, etc. Attention à l’ergonomie !
  • Faire appel à la publicité, en insérant des bannières.
  • Insérer des Push Button, permettant une redirection simple entre les pages, et des onglets dans les menus.
  • Choisir entre un référencement payant ou naturel.
  • Garder en tête une politique de relance basée sur l’envoi de newsletters.
  • Avoir un site sécurisé : SSL, HTTPS.
  • Définir un nom de domaine spécifique (national ou mondial).
  • En complément : Intégrer les réseaux sociaux, la facturation s’il s’agit d’une boutique, penser à la migration des données existantes, à la facilité de maintenance, à la gestion de l’hébergement, à l‘accompagnement SEO, SEA, CRM, web analyse…

Leave a Response