Services

Qui se cache derrière votre assureur ?

assureur

Pour certains, l’assureur est cette personne que l’on ne voit qu’une fois par an au moment de recevoir son avis d’échéance. A l’ère d’internet et des paiements par virement bancaire ou prélèvement, d’autres ne le croisent que lorsqu’ils ont eu un sinistre. D’ordinaire installé dans son bureau, l’assureur donne l’impression pour l’œil novice  d’être là à attendre qu’un client ne s’empresse vers lui. Cependant, votre assureur est bien plus que cela. C’est avant tout un technicien et quelqu’un qui veut votre bien.

Votre assureur, ce technicien

Un assureur, c’est surtout quelqu’un qui a une connaissance approfondie du monde complexe et technique de l’assurance. Il faut dire ici qu’il y a plusieurs sortes d’assurance : les assurances de personnes, les assurances de biens et de responsabilité, les assurances individuelles, les assurances collectives, les assurances obligatoires, les assurances facultatives, les assurances à caractère indemnitaire, les assurances à caractère forfaitaire, les assurances gérées en répartition et enfin celles gérées en capitalisation. Pas facile de s’y retrouver quand on est un novice. 

Pour cela, au cours de sa formation, un assureur peaufine ses connaissances sur cet univers bien précis. Il connait notamment les rouages de ce secteur : données macro-économiques, rôle de l’assurance et de la réassurance, les différents marché, les différentes formes d’entreprise, les protocoles d’agrément, les bases techniques, les mécanismes juridiques de l’opération d’assurance, ainsi que le mécanisme de détermination de votre prime d’assurance.

Il apprend également son métier, celui d’intermédiaire en assurance. Car effectivement l’appellation assureur n’est pas complète. En réalité, la personne auprès de qui vous souscrivez un contrat joue le rôle de l’intermédiaire entre la compagnie qui vous assure et vous. Car oui, ce n’est pas lui qui vous assure, mais bel et bien la compagnie. Ainsi, on parle d’intermédiation en assurance. A ce titre il y plusieurs catégories d’intermédiaires : les agents généraux, les courtiers, les mandataires, et les salariés proposant à la vente les contrats, etc. 

De plus, il apprend les règles déontologiques propres à ce secteur et tout ce qu’il y a à savoir sur le relationnel avec les clients : quelles informations donner, comment adapter son conseil, le formaliser, etc. Et parce qu’il ne veut pas que vous alliez ailleurs, il apprend également comment se gère le suivi client. En outre, il apprend comment gérer la survenance de l’évènement garanti (autrement dit, le sinistre), comment gérer les litiges et les règles élémentaires de la protection du consommateur, très importantes dans le monde de l’assurance.

Votre assureur est également un agent de la lutte contre le blanchiment d’argent. Il veille à ce que des opérations frauduleuses ne soient pas maquillées derrière des opérations d’assurance. 

Votre assureur, cette personne qui vous veut du bien

Votre assureur veut votre plus grand bien. C’est d’ailleurs à cela que sert l’assurance, à garantir le bien-être social. Pour cela, votre assureur a une solution à pour chacun de vos problèmes : vous avez un véhicule neuf ou d’occasion ? Votre assureur est là. Une maison à la campagne ? Votre assureur est là. Une entreprise qui engage votre responsabilité ? Votre assureur est là. En fait, votre assureur peut être à vos côtés pour chacun de vos pépins, à condition de le solliciter bien évidemment. 

Dans le monde de l’assurance, on distingue deux grandes catégories : l’assurance de biens et de responsabilité, appelée « non-vie » par les assureurs, et l’assurance-vie. L’assurance de biens et de responsabilité, comme son nom l’indique, traite des biens et des responsabilités. On y retrouve l’assurance habitation, l’assurance automobile, les assurances de responsabilité civile, mais aussi la protection juridique ou encore l’assistance. Pour les professionnelle, on trouve la fameuse « RC pro », les risques industrielles, les pertes d’exploitation, etc.

Mais il y a aussi l’assurance vie. C’est cette branche de l’assurance dont il est question quand vous cassez vos lunettes et que vous êtes en quête d’une nouvelle monture.

Aussi votre assureur vous assure contre les risques corporels, afin que vous soyez indemnisés pour les accidents de la vie. Il prend littéralement le relais de la Sécurité sociale et plus précisément de l’assurance maladie  qui, vous le remarquerez, s’appelle « assurance » maladie. A ce titre, votre assureur n’hésitera pas à vous proposer des contrats de complémentaire santé. Contrats qui s’articulent avec l’assurance maladie obligatoire.

Votre assureur est également prévoyant, puisqu’il peut être amené à vous proposer un contrat pour le risque dépendance. Et oui, ça peut être utile un jour, car on ne sait jamais ce que la vie nous réserve.

Dans le cadre de votre vie professionnelle ou extraprofessionnelle, votre assureur peut même proposer des solutions comme l’assurance de groupe ou les contrats collectifs au profit des employés.

Vous aussi, devenez assureurs !

Par leur travail, les assureurs sont devenus essentiels. Alors vous aussi, vous voulez vous engager dans une voie professionnelle indispensable à nos sociétés contemporaines, n’attendez plus, devenez courtier ! Devenir courtier en assurance est une réelle opportunité. A l’heure où le secteur de l’assurance emploie plus de 15.000 personnes chaque année, devenir courtier en assurance peut vous permettre de participer au bien-être social tout en ayant une carrière professionnelle dans un milieu stable. De plus, désormais nul besoin de longues études pour devenir courtier en assurance, une formation IAS de niveau 1 de 150 h peut vous permettre de vous immatriculer auprès de l’Orias.

Ce pourquoi nous vous invitons à découvrir la FORMATION IAS NIVEAU 1 EN CLIQUANT ICI, qui pour seulement 495 € vous donne accès à la capacité professionnel d’assurance. 

Leave a Response