Start-up

Qu’est-ce que la raison d’être en entreprise ?

raison d’être en entreprise

En plus de faire du profit, une entreprise doit aussi avoir sa propre raison d’être. Pourtant, cette question est délaissée depuis quelques années. Nous vous expliquons alors pourquoi il est important de posséder cet écosystème humain et économique. 

La définition de la raison d’être 

Avoir une raison d’être est optionnel si on la compare avec la raison sociale. Par définition, c’est le fait de jouer un rôle dans la société, et cela, au-delà de l’activité économique. Pour une entreprise, c’est en quelque sorte son ADN. C’est le parfait mélange entre son avenir et son passé. La loi relative à la croissance et à la transformation des entreprises ou la loi Pacte prend actuellement une place essentielle pour plusieurs grandes enseignes. Par exemple, Orange opte pour « un monde numérique responsable ». Quant à l’opérateur de chemins de fer SNCF, il prône la liberté et la facilité de déplacement tout en préservant la planète.  

Les avantages d’avoir une raison d’être 

Qui ne souhaite pas que toutes les entreprises s’engagent en faveur des enjeux de la société ? Le monde serait mieux si tout un chacun contribuait à un intérêt général. La raison d’être est un excellent levier de performance et une mise en valeur l’image de marque. On retrouve également d’autres avantages tels que :

  • Se distinguer des concurrents en ayant des engagements envers la société. 
  • Mettre la stratégie au sein même de la gouvernance. 
  • Implanter le projet d’entreprise dans le corps social. 
  • Fidéliser des clients et attirer des partenaires qui partagent vos valeurs. 
  • Éviter les intermédiaires et améliorer les apports respectifs avec les parties prenantes. 

En effet, la raison d’être mène à une économie positive et c’est une aide à la croissance. Mais pour certaines, elle n’est qu’un simple slogan. 

La mise en place de ce principe dans une entreprise 

Il ne faut pas oublier que ce n’est pas un slogan. Cette ligne directrice s’impose comme un guide du modèle d’affaires. Elle nécessite de longues réflexions et une étude approfondie sur le fonctionnement de l’entreprise. Sa mise en place demande un grand engagement.

  • L’identification des raisons de votre engagement : il faut comprendre le pourquoi de votre entreprise. Il est primordial de déterminer ce que vous avez à apporter à l’humanité. 
  • Le bon équilibre entre le profit et l’engagement : évitez de donner une image écoresponsable trompeuse.
  • Le travail collectif : une raison d’être dure dans le temps. Que ce soit un changement de dirigeants ou d’employés, elle doit rester malgré des modifications d’organisations. Chacun est responsable de son élaboration. Elle est exprimée par les parties prenantes et le corps social. 
  • La mise en place du principe comme un outil de transformation : afin de trouver les bonnes stratégies à suivre dans l’entreprise, elle a besoin d’être perçue comme étant un outil de transformation au quotidien. Elle doit être un dénominateur commun, une référence, un mode d’emploi et un espace de consensus. 
  • L’acceptation des contraintes pour faire briller la raison d’être : pour rayonner auprès de votre écosystème, elle implique des tensions identitaires, des renoncements et des choix que vous n’aurez pas acceptés auparavant.

Leave a Response