Industrie

Comment fonctionne un vérin hydraulique ?

vérin hydraulique
Pexel

Les vérins hydrauliques sont des appareils étonnants que nous utilisons dans de nombreux secteurs d’activités. Ils actionnent les pelles des engins de chantiers, sont utilisés dans les machines agricoles, et discrètement dans les usines et les meubles. Mais alors, comment les vérins hydrauliques fonctionnent-ils ?

Les pièces et le fonctionnement des vérins hydrauliques

Le vérin hydraulique est un appareil composé de 3 grands éléments, qui sont : le cylindre qui contient un piston mobile attaché à une tige, un fluide qui circule à l’intérieur du tube et des joints en matériaux flexibles qui assurent l’étanchéité du système.

Le travail du vérin consiste à transformer l’énergie en force mécanique. En mettant le liquide sous pression en l’injectant d’un côté, le piston se retrouve poussé. C’est un mouvement qui peut être utilisé pour soulever une charge. 

Il existe deux catégories de vérins hydrauliques. 

Les vérins hydrauliques à simple effet

Ce modèle n’agit que dans un sens. Sous pression, l’huile est envoyée dans une des 2 chambres pour provoquer un déplacement de piston et de la tige.  Le retour peut se faire par ressort ou par une force extérieure. 

Les vérins hydrauliques à double effet

Ce modèle est commandé par 2 orifices. Pour faire rentrer ou sortir la tige, il faut envoyer de la pression hydraulique dans une des chambres. 

Ce modèle vous donne la possibilité d’alimenter les 2 chambres en même temps. Il suffit d’utiliser des pressions différentes pour limiter la force et la vitesse de déplacement. 

Le fonctionnement des joints des vérins hydrauliques 

Nous trouvons les joints dans plusieurs endroits à travers le vérin hydraulique. 

Le joint de piston est mis entre le piston et la paroi du vérin. Il est conçu pour permettre à la pression d’huile de l’écarter contre la paroi et provoquer une grande force d’étanchéité. 

Le rôle du joint torique est d’empêcher l’huile de s’échapper entre la Serre-garniture de la tige et la paroi du vérin. 

Pour le joint de la tige, il prend la forme d’un « U ». Son travail consiste à empêcher l’huile de s’échapper entre la tige et la Serre-garniture et racler l’huile sur la tige. 

Quant au joint racleur, il empêche la saleté d’entrer dans le vérin. 

Généralement, les joints sont faits en polyuréthane, viton ou nitriles. 

La réparation vérin hydraulique 

Le vérin hydraulique peut être soumis à de nombreux types de pannes. SAH Leduc Réparation fait le point sur celles que leurs équipent rencontrent le plus souvent dans leurs ateliers. 

La torsion de la tige 

En cas de résistance intense, la tige peut se tordre. Dans ce cas, vous devez tout simplement commander la pièce auprès d’un un fournisseur pour la remplacer. Si la torsion est légère, il est possible de rectifier le positionnement de la tige. 

La fuite du vérin

C’est la panne la plus courante. Celle-ci peut être externe ou interne. Dans le second cas, la fuite est très difficile à identifier. 

Pour corriger ce problème, il faut soit remplacer la pièce affectée, soit passer par le rodage ou le chromage.

Leave a Response