Numérique - Médias

Les nouveaux business 2.0

Il n’a jamais été aussi facile de créer son business en ligne. Il existe de nombreuses façons de lancer son activité sur le net, et nous avons identifié trois solutions extrêmement efficaces, qui ne vous demanderont pas d’investir directement. Explications !

Le « Brand Content » un phénomène pour les marques

Avec le nouvel algorithme de référencement de Google et l’arrivée massive des AdBlocker (bloqueurs de pubs), le « Brand Content » a le vent en poupe. Les marques recherchent des personnes capables d’écriture du contenu sur mesure pour elles. Si vous avez un certain don pour l’écriture, écrire des articles de « Brand Content » est fait pour vous. On appelle cela le copywriting.

Vous pouvez aussi créer un blog, très simplement avec WordPress par exemple, orienté sur une thématique, et ainsi vendre la publication à une marque. Mais pour être attractif, il faut beaucoup de contenu de qualité, comme l’explique très bien Pierre-Xavier Rocchesani de Massive Business, et un bon référencement de votre site.

Contrairement aux articles sponsorisés par une marque, sur lesquels elle n’a (à priori) aucun pouvoir d’intervention, le « Brand Content » est un contenu créé de toutes pièces pour une enseigne. Il ne doit pas pour autant être exclusivement publicitaire, mais être informatif avec quand même l’idée de vendre un service ou un produit.

D’ailleurs, au passage, le référencement est également un business juteux, tant la concurrence sur les moteurs de recherche fait rage entre les millions de sites internet.

Créer son business sans capital de départ

Avec les nouveaux usages digitaux, il est aujourd’hui facile de créer son propre business, et cela sans investir énormément au départ. Mais il y a quand même une charge de travail importante, le temps de lancer le cercle vertueux qui permettra à terme de (bien) gagner sa vie.

Il existe de nombreuses solutions, plus ou moins contraignantes, nous avons décidé de faire un zoom sur trois d’entre elles. Ce ne sont pas des solutions miracles non plus, car elles vous demanderont du travail et de la persévérance. Mais comme partout, on n’a rien sans rien. L’avantage majeur est qu’il n’y a pas de stock, donc pas d’argent à investir massivement, pas de capital de départ, si ce n’est « de l’huile de coude » et une bonne dose d’imagination.

Devenir influenceur, une porte ouverte à tous

Si vous n’avez pas la plume (ou plutôt le clavier) fine, mais que vous avez une appétence certaine dans une activité, vous pouvez éventuellement devenir influenceur. Si vos dons culinaires font un malheur auprès de vos proches par exemple, pourquoi ne pas en faire profiter toute une communauté ? Inconnu il y a encore quelques années, le monde des influenceurs est en plein boom.

Mode, cuisine, jardinages, coiffure, esthétique, fitness, etc., les secteurs d’application sont extrêmement nombreux.

Il vous faudra quand même beaucoup de travail pour proposer du contenu attractif régulier, à même de réunir des centaines de milliers de « followers » sur vos comptes Insta, Twitter et Facebook, qui généreront par la même des millions de vues sur votre chaîne YouTube. C’est ainsi que vous attirerez les marques prêtes à dépenser beaucoup d’argent pour afficher leurs produits auprès de vous.

Créer sa formation en ligne, c’est possible

Dernier business en ligne à la mode, les formations online.

Si vous avez une spécialité que vous maîtrisez parfaitement, par exemple dans le référencement ou les réseaux sociaux, pourquoi ne pas créer un « cours en ligne » ou plus simplement un « E-book » et le vendre ? Un nombre croissant de personnes n’hésite plus à se former directement en ligne, afin d’acquérir des compétences nouvelles qui parfois n’existaient même pas quelques années auparavant.

Comme on a pu le voir, il existe des solutions simples et efficaces pour créer son propre business en ligne. Il suffit d’un peu d’imagination et de détermination pour réussir !

Leave a Response