Commerce

E-commerce : conseils avant de se lancer

E-commerce

Avec l’émergence d’internet, de nombreux commerçants ont découvert de nouvelles opportunités de développer leur affaire : ouvrir une boutique en ligne figure aujourd’hui parmi les formes de business en ligne les plus rentables. Mais, comme pour tout projet, il faut y mettre du sien pour réussir à vendre en ligne. Dans cet article, découvrez quelques conseils avant de se lancer dans l’e-commerce !

Bien choisir votre produit

La première étape lorsqu’on veut se lancer dans le e-commerce est, bien entendu, de choisir un produit à vendre. Si vous choisissez un produit non adapté, c’est-à-dire un produit qui ne se vend pas ou qui n’est pas rentable, vous risquez de vous retrouver bloqué avant même d’aller plus loin. Il faut rappeler que vos ressources sont limitées au départ, pas seulement en termes d’argent, mais aussi de temps.

Choisissez un produit qui ne vous demande pas trop d’investissement en temps et en argent pour être vendu. Au lancement de votre business, vous devez encore vous former, comprendre comment cela fonctionne, apprendre à faire du marketing, étudier les statistiques, etc. Tout cela demande du temps ! Et si vous êtes accaparé par votre produit, vous n’aurez pas assez de temps pour vous former ou promouvoir votre boutique.

Plusieurs critères doivent être pris en compte dans le choix d’un produit à lancer en e-commerce :

  • Rentabilité : le produit doit vous offrir une large marge de manœuvre.
  • Facilité et rapidité de préparation : choisissez un produit qui est rapide à préparer pour en faire le maximum par jour.
  • Légèreté et non-encombrement : un produit léger et peu encombrant vous coûtera moins cher en frais d’expédition.
  • Intemporalité : optez pour un produit qui peut se vendre toute l’année, et pas seulement pour une saison.
  • Intéressant pour vous : plus un produit vous inspire et vous intéresse, plus vous aurez de choses à dire sur lui, et mieux vous réussirez à le promouvoir. À l’inverse, plus un produit est complexe et inintéressant pour vous, plus vous aurez du mal à en faire la promotion.

Ne pas agir seul

Beaucoup d’e-commerçants débutants rêvent aujourd’hui de se lancer seuls dans leur aventure. C’est une erreur à ne pas commettre : même si cette option offre beaucoup d’avantages, comme le fait de minimiser les dépenses, rester seul dans son coin pour lancer sa boutique en ligne peut s’avérer destructeur sur le court, le moyen et le long terme.

Avec près de 200 000 boutiques en ligne actives en France, pour réussir, il vous faut multiplier les compétences et accumuler les conseils : vous entourer de personnes qui ont des compétences complémentaires aux vôtres est donc conseillé. C’est le cas des compétences en web marketing, en création de contenu, en web design, en référencement, etc. Pensez également à vous informer en permanence et à rester ouvert aux opportunités d’apprendre. Des sites comme https://revenu-automatique.com par exemple vous prodigueront des conseils pour réussir votre business en ligne.

Préparer la logistique

Beaucoup d’e-commerçants font l’erreur de manquer de préparation lorsqu’ils lancent leur business en ligne. Néanmoins, on a pu remarquer que ceux qui réussissent et qui résistent dans le temps sont ceux qui ont su s’y préparer correctement. Parmi les points à considérer avant de se lancer dans l’e-commerce figure la logistique.

Que vous ayez une petite ou une grande entreprise de vente en ligne, vous devez aborder la question de la logistique avant même de commencer. Prévoyez les circuits qui vous permettront d’acheminer plus rapidement vos produits, surtout s’ils sont manufacturés à l’étranger. Outre le transport, prévoyez aussi le passage en douane, l’entreposage, le stockage ou la distribution. N’oubliez pas que la qualité de la livraison sera un élément clé qui influencera le sérieux et la fiabilité de votre boutique en ligne.

Créer un site professionnel

Indispensable pour la réussite de votre activité de vente en ligne, votre site doit inspirer confiance pour parvenir à rivaliser avec des plateformes plus importantes que vous, il faut qu’il rassure le client. Pour cela, vous devez le rendre professionnel.

Lors de sa création, mettez au clair toutes les fonctionnalités que vous souhaiteriez trouver sur le site. Détaillez-les clairement dans un cahier des charges si vous confiez la création de votre boutique en ligne à un prestataire. Pour qu’un site marchand soit vraiment professionnel, il doit intégrer les informations suivantes : le numéro de téléphone de la société, le logo, la page contact, les CGV et mentions légales, la page « Qui sommes-nous », la page FAQ, la catégorisation des produits, un moteur de recherche, des descriptions pour les produits, une page d’accueil qui sera la porte d’entrée sur votre site, etc.

En trouvant facilement ces informations, le client se sentira rassuré quant à votre professionnalisme, toutefois, ce n’est pas suffisant. Si vous voulez qu’il profite d’une expérience agréable sur votre site, assurez-vous aussi que le design de ce dernier soit fluide, simple et adapté à son identité.

Prévoir les ressources nécessaires

Bien que démarrer une activité d’e-commerce ne soit pas aussi coûteux qu’ouvrir une boutique physique, cela requiert tout de même quelques ressources nécessaires.

Les ressources financières

Si vous n’investissez pas un peu d’argent au début de votre activité, vous aurez des difficultés à rentabiliser votre site.

Le premier investissement financier que vous devez faire avant de lancer un e-commerce est de créer une boutique à votre image. Évitez les sites préformatés sans marge de manœuvre et optez pour un site payant, ou confiez la création de votre boutique en ligne à un professionnel. Ensuite, il y aura des dépenses à prévoir pour le logo, le thème, l’hébergement, etc. Une fois que votre site sera lancé, il ne vous restera plus qu’à vous assurer qu’il soit visible en investissant dans une stratégie de référencement qui paie.

L’investissement en temps

Commencer une activité d’e-commerce demande du temps et de la motivation. Tout d’abord, vous devez faire preuve de patience, car il peut se passer des mois, voire des années avant que votre site ne vous rapporte de bénéfices convenables. D’ici là, vous pourrez combler ces lacunes en occupant un emploi salarié à côté.

Se lancer dans l’e-commerce demande aussi un minimum de temps, à raison de 2 heures par jour au moins pour que l’activité se développe correctement. Si vous ne faites que passer sur votre site, vous pouvez passer à côté de grandes opportunités. Ainsi, prévoyez du temps pour développer votre business en ligne, car il y aura toujours à faire sur votre site !

Leave a Response